5 raisons d’intégrer le microlearning dans votre entreprise

5 raisons d’intégrer le microlearning dans votre entreprise

Le microlearning constitue un apprentissage en petites séquences. C’est-à-dire un apprentissage pas à pas et une meilleure assimilation. Le microlearning est une alternative à la formation classique et peut venir la remplacer ou la compléter. Le microlearning est d’ailleurs le format privilégié pour le mobile learning. En effet, ensemble ils se complètent et répondent aux nouveaux besoins des apprenants.

Voici les 5 raisons pour lesquelles intégrer le microlearning devient une priorité pour les entreprises aujourd’hui.

Parce que le microlearning est né des changements de notre société 

Aujourd’hui le monde de l’entreprise connaît de grands changements. Une accélération de la dé-pénibilisation du travail s’opère. De plus en plus d’entreprises fournissent à leurs collaborateurs des baby-foot, des tables de ping-pong et bien d’autres moyens de se divertir. Sur les temps de pause ou après leur journée de travail, le divertissement devient un élément important pour les collaborateurs. Par conséquent, les employés retranscrivent de plus en plus leur vie quotidienne au sein de l’entreprise. L’entreprise change au rythme de la société.

En effet, les employés se servent de plus en plus de leur téléphone au travail : pour consulter leur agenda, pour être alertés d’une réunion qui va commencer, pour prendre en note ce qui leur est dit de manière informelle au milieu d’un couloir. Le téléphone est devenu un outil de travail au cœur de chaque métier.  

Si cette accélération du mouvement de libération du travail s’étend à la formation en entreprise alors l’usage du smartphone va définitivement pénétrer la sphère professionnelle

En effet, le niveau de concentration des générations actuelles et à venir est et sera impacté par l’usage croissant du numérique. Par ailleurs, les employés de terrain ont besoin d’être formés en continu pour être chaque jour plus performants dans l’alignement des objectifs de l’entreprise. Le microlearning répond alors au besoin d’une évolution continue des compétences mais surtout aux besoins des employés d’aujourd’hui. Il permet d’assimiler rapidement du contenu pédagogique sous forme de micro contenu pouvant être mis à exécution immédiatement après la formation. 

Parce que les nouvelles générations à former sont digital native

En 2025, plus des trois quarts des salariés seront issus de la génération Y. Autrement dit, des personnes nées entre 1980 et 2000, appelées aussi des digital natives. C’est-à-dire qu’elles ont grandi dans un environnement dit numérique. Le microlearning fait déjà partie intégrante de leur vie privée. Selon la plateforme d’études statistiques Statista, 258 milliards d’applications ont été téléchargées en 2020 et ce nombre ne fait qu’augmenter. Aujourd’hui il existe une multitude d’applications comme Twitter, Duolingo, Babel, Tinder, Facebook grâce auxquelles (presque) tout est possible. 

Dès lors, pour attirer les employés à se former et leur simplifier l’accès à la formation, le microlearning est pertinent. Les digital natives ont une aisance naturelle avec le numérique et supportent mal la frustration. Leurs besoins pour garantir un ancrage mémoriel important sont différents de ceux des générations précédentes. 

Il est à noter que 91% du temps passé sur un mobile se fait sur une application contre 9% sur un navigateur web selon le rapport Digital 2020 de We are Social.

De toute évidence, les apprenants aujourd’hui sont plus favorables au microlearning sur smartphone. Les digital natives font changer les normes de la formation.

Pour ces individus chaque jour plus connectés les uns aux autres, le micro learning permet un apprentissage collaboratif. Apprendre du micro contenu permet de retenir plus facilement les connaissances. Cela induit aussi des interactions post-formation entre les apprenants. Le sujet de la formation est plus agréable grâce au format plus “digeste” qu’est le microlearning.

C’est d’ailleurs l’idée qui a fait naître SPARTED : des micro-contenus, gamifiés, accessibles à tous avec pour objectif commun: se former pour intégrer des réflexes métier et permettre aux entreprises d’atteindre leurs objectifs.

Parce que la formation en présentiel à ses limites

Une chose est sûre : aujourd’hui la formation en présentiel ne séduit plus. 

Les formations en présentiel auxquelles sont conviées une multitude de personnes ne fonctionnent pas. Les formations s’avèrent inadaptées à certaines personnes ou à certains corps de métier. Par exemple, ceux composés de populations d’employés indispensables sur le terrain. Premièrement, la formation en présentiel ne complète pas leurs acquis ni ne leur en donne de nouveaux.

De plus, la formation en présentiel peut être inintéressante ou longue, et par conséquent, frustrer la personne qui aura l’impression de perdre son temps.  

Troisièmement, ce type de formation est coûteux et chronophage pour les entreprises. 

Le risque de la formation en présentiel c’est d’avoir un apprenant dont la mauvaise volonté peut causer la détérioration de l’ambiance de travail

Une grande importance est donnée à l’apprentissage collaboratif. En effet, les apprenants de la génération Y veulent réussir en équipe d’après une étude de NewGen for Good de l’EDHEC NewGen Talent Centre. Le microlearning au sein des entreprises permet un apprentissage collaboratif. Que ce soit par le biais de fonctionnalités au sein d’une application mobile, ou par le biais d’échanges physiques à l’issue des formations en microlearning. 

L’application de SPARTED permet un apprentissage collaboratif à la fois physique et digital grâce à ses fonctionnalités Ambassadeur et Battle. 

 

 

Parce que la formation doit être continue

Comme pour tout apprentissage, c’est la régularité qui ancre la notion. 

Le microlearning répond au besoin de se former progressivement et en continu. L’objectif est de développer ses compétences métier petit à petit. L’objectif étant d’acquérir des réflexes à partir des notions métier apprises lors de la formation, l’ancrage mémoriel est un indispensable pour que la formation ait un impact. Avec SPARTED, cet ancrage mémoriel est possible grâce à la fonctionnalité du Wiki. Il donne accès aux apprenants aux contenus des formations en microlearning et à toute l’information pertinente à leur métier contenue dans l’application. Allier la répétition à la régularité de l’apprentissage c’est donner à l’apprenant toutes les chances de devenir plus performant. 

En outre, une formation conséquente sur plusieurs heures nécessite une grande capacité d’attention mais aussi d’absorption des connaissances. Une étude réalisée par Microsoft a révélé que la multitude d’écrans et de réseaux sociaux et le nombre d’heures passées à zapper l’information a impacté la capacité des individus à se concentrer durant de longues périodes. Cependant, ce phénomène les a amenés à développer leur faculté de traitement de l’information et de rétention de celle-ci. Finalement, la tendance s’est inversée. Les employés sont en recherche constante de stimulation. C’est ce qui explique ces mutations et ces nouveaux besoins auxquels répond parfaitement le microlearning. En effet, proposer un contenu pédagogique pertinent, ciblé et le diffuser au bon moment augmente le taux de rétention des apprenants. 

 

statistiques montrant l'évolution de capacité de concentration des individus, qui justifient le microlearning

Pour rendre la formation accessible à tous 

Le grand avantage du microlearning lorsqu’il est digitalisé est de mettre tous les apprenants sur un même pied d’égalité.

Tout d’abord, il présente l’avantage de ne pas exiger de déplacement. Le microlearning est disponible à la seule condition d’avoir une connexion à internet sur son smartphone. Et cela concorde avec l’impératif des employés d’aujourd’hui : pouvoir accéder à de l’information professionnelle partout et tout le temps.

Deuxièmement, il n’impose pas un moment de formation défini à tous les apprenants. L’apprenant est libre de jouer son micro contenu quand il est disposé et disponible. Et enfin, il est à la hauteur de chacun. En effet, c’est un format particulièrement efficace dans le cadre de la formation en entreprise, il évite la saturation cognitive. Il est important de prendre en compte le fait que tout le monde ne soit pas capable de rester plusieurs heures assis face à un formateur et de mémoriser un flot continu de connaissances métier. Le microlearning, lui, contribue à l’ancrage mémoriel de chaque micro contenu pédagogique.


Fanny est spécialiste du Marketing Digital chez SPARTED. Après avoir étudié le monde hispanophone, elle a fait de sa passion pour le digital son métier. Elle est passionnée de course à pied et prépare un semi marathon.