Glossaire : le jargon du digital learning expliqué

Glossaire : le jargon du digital learning expliqué

Ce glossaire a pour objectif de rendre compréhensible les termes utilisés dans le domaine du mobile learning et du digital learning en général. En effet, avec la digitalisation croissante des entreprises, un nouveau vocabulaire émerge. Ce vocabulaire comporte des anglicismes, ce qui rend ces nouveautés plus difficilement intelligibles. Ce vocabulaire est riche et porte sur de nouvelles techniques d’apprentissage, de nouveaux concepts qu’il est indispensable de comprendre pour moderniser l’apprentissage en entreprise. 

Les aspects techniques du digital learning 

A

 

L’apprentissage informel :

Définition : L’apprentissage informel est une méthode d’apprentissage qui découle des activités liées au travail, à la famille par exemple sans être liées directement au travail. C’est-à-dire qu’il n’est ni organisé, ni structuré. Il est d’ailleurs pour les apprenants, non intentionnel. 

 

Les avantages de l’apprentissage informel

Cet apprentissage rend autonome très tôt l’apprenant. Ceux-ci développent des connaissances dans les domaines qui les intéressent. 

 

Cas d’usage : L’apprentissage informel dans le milieu de l’entreprise peut prendre la forme d’une demande de conseil de la part d’un collaborateur à un autre, par des discussions lors des pauses ou lors de l’activité. 

 

C

 

La culture d’apprentissage 

La définition : La culture d’apprentissage se définit par l’ouverture aux idées d’autrui ainsi qu’une opportunité de faire des expériences et des tests dans un milieu qui réagit. 

 

Les avantages de la culture d’apprentissage : la culture d’apprentissage induit des employés heureux, motivés et fidèles à leur entreprise et par conséquent  améliorer les performances de l’entreprise.

 

Cas d’usage: Construire une culture d’apprentissage en entreprise se matérialise par le fait de donner le temps aux collaborateurs de favoriser et de valoriser le feedback, les évaluations en mode 360° par exemple. Il d’agit en fait d’impliquer au même titre tous les collaborateurs dans la cocréation d’un futur duquel ils seront les principaux acteurs. 

 

D

 

Le digital learning :

Définition : L’apprentissage digital (ou numérique) désigne la présence du numérique dans le processus de formation. Le digital learning consiste en la digitalisation de l’ensemble de l’expérience d’apprentissage. Il se compose de différents éléments comme le social learning, le passage des examens en ligne, les ateliers, le mobile learning ...

 

Les avantages du digital learning : Le numérique a pour avantage d’être un véritable libérateur de potentiel. L’offre que propose l’apprentissage numérique en termes de diversité des formats, du volume ou encore de la densité d’informations est sans précédent. 

 

Cas d’usage:  Le digital learning peut servir à répondre à un besoin d’apprentissage ponctuel afin de réaliser une tâche (utiliser une fonction sur un logiciel, vérifier une information, traduire un mot pour un e-mai ou encore apprendre des notions clés propre à un métier…).

 

E

 

Le e-learning :

Définition : C’est un type de formation en ligne et à distance qui utilise internet et les nouvelles technologies digitales. C’est une modalité pédagogique du digital learning. 

 

Les avantages du e-learning

Le e-learning permet d’investir moins d’argent (le coût des formations diminue), de former plus de personnes en moins de temps et fait disparaître les contraintes de temps et de localisation pour les organismes de formation, les entreprises et les apprenants.

 

Cas d’usage: L’e-learning peut par exemple servir à former des collaborateurs en matière de conformité. D’ailleurs cette formation est obligatoire dans pratiquement toutes les entreprises. L’objectif est d’informer les nouveaux employés sur les politiques et pratiques de l’entreprise, comme par exemple celles qui concernent la sécurité et les comportements à adopter dans des situations données. Cette formation est beaucoup plus simple à diffuser avec le mobile learning, ou un LMS.

 

G

 

La gamification (ou ludification) :

Définition : La gamification (ou ludification) consiste à ajouter à des situations non liées au jeu de nouveaux éléments, tels que la compétition, le décompte des points et même l’activité physique, afin d’encourager l’interaction et l’engagement. 

 

Les avantages de la gamification

La gamification par définition, c’est fun. C’est un levier de motivation, qui favorise la rétention des informations et la cohésion d’équipe en fidélisant les employés grâce à une expérience fun et excitante. La gamification développe à la fois un sentiment d’accomplissement chez l’apprenant et développe une compétition saine. 

 

Cas d’usage : La gamification associée au mobile learning permet de former uniformément des équipes internationales sur des rituels de vente par exemple. En effet, grâce au mobile learning, la formation gamifiée peut être délivrée en plusieurs langues pour ces marques internationales. L’intérêt de la gamification c’est que le jeu est universel. Faire gagner des points, des cadeaux et monter dans un classement entre collègues suscite l’intérêt des apprenants et les fait revenir sur l’application quels qu’ils soient, et où qu’ils soient dans le monde. 

 

M

 

Le microlearning :

Définition : Le microlearning est une modalité de formation en séquence courte, qui ne dépasse pas 3 minutes par jour. Le microlearning peut utiliser texte, image et son. Ce terme est souvent utilisé dans le domaine de la formation en ligne. 

 

Les avantages du microlearning

Le microlearning a comme intérêt de favoriser l’augmentation de l’engagement, l’amélioration de la compréhension du contenu de formation et l’augmentation de la rétention mémorielle. De plus, le microlearning a une grande capacité d’adaptation car il peut être délivré sur divers appareils mobiles comme le téléphone ou la tablette. Par conséquent, il permet la création de parcours de formation facilités et rapides.

 

Cas d’usage : Si nous prenons l’exemple du canal de diffusion qu’est le mobile learning associé au microlearning, on peut imaginer qu’un contenu soit découpé en microcontenus pour être diffusés via une application mobile comme celle que propose SPARTED. Vous pouvez par exemple voir comment le Wiki, une des fonctionnalités SPARTED, allie parfaitement mobile learning et microlearning.

 

 

wiki de l'application SPARTED

 

Le mobile learning (ou m learning):

Définition : Ce concept de mobile learning (ou m learning) évoque le fait d’apprendre dans un concept de mobilité géographique. Il se caractérise par l’apprentissage sur un smartphone où on le souhaite, quand on le souhaite.

 

Les avantages du mobile learning

Tout d’abord le mobile learning facilite l’accès à la formation, il offre également une grande flexibilité du moment de la formation et s’adapte aux besoins internes de l’entreprise. De plus, il se diffuse facilement à une large audience.

 

Cas d’usage : Grâce à son expérience de microlearning gamifié sur mobile SPARTED permet à Alpine d’atteindre et d’engager une force de vente sur les spécificités produit, instaurer des réflexes métier sur le discours de vente et l’accompagnement client mais aussi éduquer tous ses vendeurs sur le profil d’acheteurs de voitures de sport. 

 

Je télécharge la Success Story Alpine x SPARTED

P

 

La pédagogie inversée : 

Définition : La pédagogie inversée consiste à inverser le processus connu de l’apprentissage à savoir le cours magistral puis le travail personnel et complémentaire. La pédagogie inversée consiste donc à se former, et mémoriser les notions en amont pour ensuite les appliquer sur le terrain. 

 

Les avantages de la pédagogie inversée

La pédagogie inversée permet d’occasionner moins de stress pour les apprenants. Chacun d’eux peut prendre le temps d’assimiler à son rythme et avec une plus grande flexibilité. La pédagogie inversée c’est aussi un moyen d’être proactif dans son apprentissage.

 

Cas d’usage : La pédagogie inversée appliquée en entreprise peut prendre différentes formes. Par exemple, les collaborateurs d’une entreprise peuvent être formés via une application sur mobile, par conséquent, à leur rythme. Cela va venir gommer les inégalités d’apprentissage entre tous les apprenants. Ainsi les notions apprises pourront être mises en application en entreprise, et être discutées entre collaborateurs et managers. 


Le peer learning :

Définition : Le peer learning (ou apprentissage par les pairs) est une technique d’apprentissage qui favorise la collaboration et le travail d’équipe dans l'objectif d’acquérir des connaissances. Ce sont les apprenants qui, à partir d’un concept et d’informations doivent répondre à un problème sans l’intervention d’un formateur.

 

Les avantages du peer learning

Il renforce l’esprit d’entraide et développe chez les apprenants une certaine indépendance.

De plus, il limite les coûts liés au recrutement d’un expert externe à chaque fois qu’il y a un nouveau besoin de connaissances dans l’organisation qui peut être comblé par des pairs.

 

Cas d’usage : Le peer learning peut être mis en place via un dispositif qui permet aux collaborateurs de partager du contenu, du savoir. A ce titre, chaque apprenant à un rôle d’enseignant vis-à-vis de ses collègues. Le peer learning peut être appliqué entre un nouveau collaborateur et un ancien, afin que l’ancien collaborateur transmette le savoir nécessaire à la prise de poste du nouvel arrivant au sein de l’entreprise. 

 

Un playbook 

Définition : Un playbook est un guide ultime. Il rassemble les tactiques, best practices et conseils pour faire d'un projet un succès. Ces éléments sont regroupés dans un guide unique.

 

Les avantages du playbook :

Le playbook permet un accès simplifiée à toutes les bonnes pratiques, un accompagnement complémentaire à celui d'une personne dédiée, et de plus grandes chances de succès.

 

Cas d’usage : L'usage de cet outil qu'est le playbook peut s'avérer utile lors de l'utilisation d'une application de mobile learning par exemple. Utiliser le playbook sert à faire le meilleur usage possible de l'appli et trouver des réponses à des questions qui se posent autour de l'utilisation de l'application. 

 

S


Le social learning (ou apprentissage collaboratif) :

Définition : Le social learning (ou apprentissage collaboratif) est la gestion communautaire des savoirs. Les individus ont un but commun pour lequel chaque membre réalise une part de la tâche globale. Le social learning est une méthode d’apprentissage qui se concentre sur les interactions entre les différents membres du groupe et qui favorise la collaboration entre ceux-ci. C’est un type d’apprentissage informel. Les individus, en échangeant entre eux, s’enseignent des connaissances.

 

Les avantages du social learning

La mutualisation des savoirs issue du social learning amène plus d’engagement de la part des collaborateurs, un ancrage mémoriel décuplé et par conséquent une productivité multipliée.

 

Cas d’usage : Associer le social learning au mobile learning permet de faire disparaitre un maximum de contraintes et de créer un maximum de liens. La fonctionnalité Battle de SPARTED par exemple permet aux apprenants de se lancer des défis entre eux sur des contenus de formation. Puis ces apprenants échangent ensuite sur un outil de communication interne ou non comme Messenger ou WhatsApp par exemple. 

 

 

battle home et battle score de l'application SPARTED

 

 

Les KPI’s mesurables du digital learning 

 

Tout comme le vocabulaire qui va en s’adaptant aux évolutions technologiques, certains éléments qui ne l’étaient pas, deviennent mesurables grâce au digital learning. 

 

 

L’ancrage mémoriel ou rétention mémorielle: 

Définition : L’ancrage mémoriel (ou rétention mémorielle) c’est faire mémoriser durablement une connaissance à une personne grâce à la mise en place de méthodes d’apprentissage.

 

E


L’engagement (dans la formation) : 

Définition : L’engagement c’est le niveau d’implication de l’apprenant dans son apprentissage (ses motivations, sa perception de l’utilité de celle-ci, sa confiance à aller au terme de celle-ci).

 

R

 

La rétention des apprenants :

Définition : La rétention des apprenants c’est la capacité qu’a la formation à retenir les apprenants pour les accompagner jusqu’au terme de celle-ci, c’est “retenir” les apprenants au sein d’un processus d’apprentissage par le biais d’une digitalisation pertinente de la formation. 

 

T


Le taux de complétion :

Définition : Le taux de complétion d’une formation est un indicateur permettant de rendre compte de la réalisation d’un dispositif de digital learning. Le taux de complétion indique le pourcentage des apprenants ayant suivi l’intégralité d’un dispositif d’apprentissage. 

 

T


Le taux de maîtrise :

Définition :  Mesurer un taux de maîtrise revient à mesurer les compétences d’un apprenant dans la réalisation d’une tâche ou dans la mobilisation d’une ou de plusieurs compétences. 




Fanny est spécialiste du Marketing Digital chez SPARTED. Après avoir étudié le monde hispanophone, elle a fait de sa passion pour le digital son métier. Elle est passionnée de course à pied et prépare un semi marathon.